[Inspection de Union cycliste internationale au vélodrome...

[Inspection de Union cycliste internationale au vélodrome Tête-d'Or]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0740 FIGRP00134 003
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 24 x 36 mm
descriptionAu premier plan, de gauche à droite : François Alaphilippe, président de la Fédération française de cyclisme (F.F.C.), et Christian Bonnefond, adjoint aux Sports de la Ville de Lyon. Au centre, à l'arrière plan : Jean Bollon, président du Comité d'organisation des championnats du monde de cyclisme 1989.
historiqueDernière visite, le 6 juin 1989, de la commission technique de l'Union cycliste internationale (U.C.I.) au vélodrome de la Tête-d'Or. Avant l'homologation définitive dans une quinzaine de jours. Flash-Back sur le 13 avril 1989 : municipalité, dirigeants de la Fédération française de cyclisme (F.F.C.), responsables de l'organisation des championnats du monde, tous s'étaient déplacés à Lyon pour constater de l'avancement des travaux du vélodrome de la Tête-d'Or qui, du 4 au 20 août, accueillera les meilleurs pistards internationaux à l'occasion du mondial de cyclisme. Ce jour-là, personne n'avait montré le moindre signe d'inquiétude sur l'état de la planimétrie. Tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes. Seulement voilà, le 26 avril 1989, François Alaphilippe, le président de la FFC, faisait éclater une véritable bombe en déclarant que "la société chargée des travaux (la SCREG) ne disposait pas des moyens techniques nécessaires pour réaliser la piste dans les délais impartis et dans de bonnes conditions de qualité". Le président mettait notamment en cause la planimétrie de la piste et le choix du revêtement en résine époxydique. Le 6 juin, Arthur Campbell, le président de la commission technique de l'Union cycliste internationale (UCI), François Alaphilippe et Jean Bollon, le président du Comité d'organisation des championnats du monde de Chambéry-Savoie étaient donc à Lyon pour constater l'amélioration de la piste... "Les championnats sur la bonne piste" / Nancy Furer in Lyon Figaro, 7 juin 1989, p.33.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 19 négatifs.
note bibliographiqueWikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vélodrome_Georges-Préveral (consulté le 18-04-2015). - "Le vélodrome tourne rond" / Francis Viailly in Le Progrès de Lyon, 7 juin 1989.

Retour