[Giratoire de la rue Francis-de-Pressensé]

[Giratoire de la rue Francis-de-Pressensé]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0758 FIGRP00294 003
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 24 x 36 mm
description"Autour d'un abri jaune" (1987). Sculpture d'Etienne Bossut, carrefour des rues Greuze et Francis-de-Pressensé, 69100 Villeurbanne.
historiqueDepuis douze ans, Jean-Paul Bret, adjoint aux Affaires culturelles, implante un peu partout dans la commune de Villeurbanne des giratoires artistiques au nom de l'art dans la rue ou tout simplement de l'éveil à l'art. L'installation de "La fontaine des géants" d'Anne et Patrick Poirier sur l'espace central du Tonkin ou "Le poisson lune" de Ciesla dans le square Lebossé répondent aussi à cette volonté d'intégrer les conceptions plastiques à la vie quotidienne. Même réflexion pour le drapeau de Jean-Pierre Reynaud installé dans la salle du conseil municipal. Ces créations contemporaines, souvent mal perçues par la population, sont à l'origine de nombreux heurts. Le Totem de Guy de Rougemont avait, en son temps, généré un conflit. Plus tard, l'installation de la sculpture de Jacques Vieille au carrefour de la rue Léon-Blum et du cours Emile-Zola ou l'implantation des cabanes renversées d'Etienne Bossut sur la rue Francis-de-Pressensé ont soulevé des polémiques bien plus vives. Et engendré d'intarissables joutes oratoires au sein du conseil municipal. Ainsi, à quelques jours de l'installation d'un nouveau rond point artistique dans leur quartier, les commerçants des Buers avaient marqué leur mécontentement. Au cours du printemps 1989, ils s'étaient même insurgés avec virulence contre l'idée des adjoints à la culture et à la circulation, prétextant une fois encore que "l'argent du contribuable était bien mal utilisé". Le 7 juillet, les détracteurs de ce rond-point réalisé par le plasticien Patrick Reynaud n'ont pas hésité à barbouiller le site à coup peinture et de feutre. Une action de revendication aussitôt dénoncée par Charles Hernu. Source : "Une histoire qui tourne en rond" / Muriel Pernin in Lyon Figaro, 10 juillet 1989, p.6.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 24 négatifs.
note bibliographique"Hernu gèle les projets" / Muriel Pernin in Lyon Figaro, 10 août 1989, p.5. - Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Étienne_Bossut (consulté le 02-05-2015).

Retour