[Pâtisserie de Saint-Paul (Luc Mano, gérant)]

[Pâtisserie de Saint-Paul (Luc Mano, gérant)]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0740 FIGRP00322 003
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 24 x 36 mm
historiqueAprès la Grande Rue de la Guillotière, la rue de l'Ancienne Préfecture, Luc Mano apporte son levain au 7 de la rue Octavio-Mey. Mais revenons dans le troisième arrondissement, pour admirer le magasin de Luc entièrement refait et son laboratoire qui lui permet, aujourd'hui, de fournir leur pain quotidien aux Chapel, Orsi, Abattu... de la région, comme au très parisien Laurent. Des pains pas comme les autres, bien sûr. Une baguette à l'ancienne au petit déjeuner, un pain aux algues à recouvrir de beurre salé avec des poissons fumés ou des crustacés ; un pain aux fruits secs avec le fromage, une miche à l'épeautre, une autre au seigle... Autant de farines qui, broyées à la meuble et repassées au cylindre, donnent cette exquise saveur et cette consistance plus moelleuse que croustillante à chaque tranche. Il faut dire que Luc appartient à la race des passionnés dont le talent se déguste à petite bouchées. A Saint-Paul, Luc installe Pierre Comtet un excellent pâtissier qui, avec Jean-Charles et Annie, forment une équipe parfaite, capable de nous restaurer le week-end de 1 à 21 heures. Source : "Le pâtissier de Saint-Paul" / Françoise Puvis de Chavannes in Lyon Figaro, 20 juillet 1989, p.24.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 18 négatifs.
note bibliographique"Luc Mano est dans le pétrin" / Françoise Puvis de Chavannes in Lyon Figaro, 5 mars 1990, p.37.

Retour