[Cérémonie d'ordination de prêtres du diocèse de Lyon]

[Cérémonie d'ordination de prêtres du diocèse de Lyon]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0740 FIGRP00231 003
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 24 x 36 mm
historiquePlus de sept mille fidèles, quelque quatre cents prêtres, quatre évêques et seize ordinands, la Halle Tony-Garnier qui avait vécu bien des événements, depuis sa construction, a connu l'un des plus intenses moment spirituel du diocèse depuis vingt années : une somptueuse cérémonie présidée par le cardinal Decourtray et dont Charles Hernu aura été le seul témoin politique. Le 25 juin 1989, la Halle Tony-Garnier vibrait donc des chants d'une messe, celle de l'ordination de huit prêtres et huit diacres. Un véritable événement dans l'Eglise diocésaine qui, depuis la venue du Pape, n'avait pas été conviée à pareille fête. D'ailleurs, pour être bien sûr que l'organisation serait à la hauteur de celle du Pape, c'est aux quatre laïcs qui avaient déjà coordonné l'organisation de la visite d'octobre 1986 (depuis ce jour on les a baptisés les Mousquetaires, à l'archevêché), que l'on avait confié la gestion technique de la cérémonie. Pendant près de cinq heures, l'Eglise de Lyon a vécu à l'heure de sa propre rénovation. On avait changé la moquette et on avait gardé l'estrade. Mais, à la place du cheval au galop un immense crucifix surplombait l'assistance et derrière le podium, le tricolore avait été remplacé par un triptyque sur le thème de la moisson. C'est essentiellement pour une question de place disponible que le diocèse avait choisi la Halle Tony-Garnier, car la Primatiale Saint-Jean ne pouvait contenir plus de deux mille personnes. On avait bien pensé au palais des Sports de Gerland, mais il était déjà retenu pour la fête du... Parti communiste. Source : "Grand-messe à la Halle" / Jeanine Paloulian in Lyon Figaro, 26 juin 1989, p.3.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 89 négatifs.

Retour