[Election du président de la CoUrLy (1989)]

[Election du président de la CoUrLy (1989)]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRP00117 004
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 36 x 24 mm
historiqueMichel Noir a été élu, sans surprise, à la présidence de la CoUrLy. Même si, pendant la semaine précédant cette séance, l'UDF et les maires des petites communes avaient des velléités de présenter un candidat, le maire d'Ecully, Jean Rigaud. Et c'est justement lui, qui à l'ouverture d'une séance qui s'est fait désirer a présenté la candidature unique de la majorité : celle de Michel Noir. Pendant que Jean-Jack Queyranne, reconduit dans ses fonctions de président des élus socialistes, présentait celle de Charles Hernu, en constatant que "la majorité avait joué le grand air de la désunion pour jouer maintenant embrassons Folleville ou folle communauté urbaine". Les discussions se sont durcies dans son groupe. Une motion déposée, proposant sa reconduction, à la présidence du groupe, ainsi que la création d'un groupe de travail censé déboucher sur la constitution d'un bureau, a obtenu 25 voix sur 38. Huit socialistes, supporters de Charles Hernu s'y opposant. Le groupe communiste a alors avancé la candidature d'André Gerin, maire de Vénissieux. Source : "Noir double la mise" / Catherine Lagrange in Lyon Figaro 6 juin 1989, p.2.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 147 négatifs.

Retour