[Claude Evin, ministre de la Santé]

droits Creative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisation Bibliothèque municipale de Lyon / P0740 FIGRP00086 003
technique 1 photographie négative : noir et blanc ; 24 x 36 mm
description Claude Evin, ministre de la Solidarité, de la Santé et de la Protection sociale dans les gouvernements Michel Rocard (23 juin 1988-2 octobre 1990).
historique Le 29 mai 1989, Claude Evin, ministre de la Solidarité, de la Santé et de la Protection sociale a répondu à l'invitation conjointe de la fédération du Rhône du PS et du club rocardien Convaincre. Une visite qui répond, selon Yvon Deschamps, premier secrétaire fédéral, à une volonté du PS "de créer sur sa frange des liens avec la société civile pour élargir le dialogue et montrer qu'il est une structure politique ouverte". Deux temps forts dans cette visite : tout d'abord l'inauguration de l'hôpital de Condrieu, dont le maire n'est autre que le député rocardien Gabriel Montcharmont. Ensuite, un débat, à Lyon, avec élus et militants sur le thème de "la politique de santé et de solidarité du gouvernement". Un leitmotiv dans le discours du ministre : "Nous avons entrepris des choses, mais les effets de cette politique ne peuvent être perceptibles au bout d'un an !" Et de citer l'exemple des infirmières "dont les problèmes sont nés il y a quinze ou vingt ans, mais surtout celui du RMI qui répondait à une préoccupation plusieurs fois exprimée par les personnes présentes. Source : "Le check up d'Evin" / C.L in Lyon Figaro, 30 mai 1989, p.2.
note à l'exemplaire Ce reportage photographique contient 19 négatifs.

Retour