[Vues de la prison Saint-Paul]

[Vues de la prison Saint-Paul]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0757 003 00097
technique1 photographie numérique : couleur
descriptionContre le mur, à l'arrière plan : tableaux de l'artiste Patrice Giorda. Exposition réalisée à l'occasion des JEP 2012.
historiqueLe préfet Vaïsse décide d'implanter cette nouvelle prison lyonnaise à Perrache, aux cotés de celle de Saint-Joseph. Envisagé dès 1847, le projet de maison d'arrêt et de justice est approuvé en 1859. Le plan radial à 6 branches dressé par l'architecte Antonin Louvier est validé en 1860. Il conçoit l'articulation du bâtiment autour de 7 quartiers, accompagnés chacun d'une cour servant de promenoir, pouvant accueillir un total de 550 détenus. Le bâtiment central est occupé par les parloirs et salles de surveillance, au rez-de-chaussée, et une chapelle, située au premier étage. Le choix de l'architecte est de dresser un plan panoptique du bâtiment (une tour centrale et 6 ailes en étoile), tout en conservant une unité de surveillance et la division des prisonniers en fonction de leur catégorie ou de leur sexe. Entre 1889 et 1896, Henri Moncorger (1852-1930), architecte du département du Rhône, la transforme en prison cellulaire. Lors des travaux, la chapelle, remaniée, devient chapelle-école alvéolaire, utilisée à tour de rôle par un aumônier ou un instituteur. En 2004, il est décidé de délocaliser à Corbas les deux prisons Saint-Paul et Saint-Joseph.

Un dossier BML sur les prisons de Lyon

note bibliographiqueSite Internet : http://www.giorda.fr (consulté le 25-10-2014).

Retour