Monument commémoratif de la fin des travaux du barrage de...

Monument commémoratif de la fin des travaux du barrage de Génissiat
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0733 001 00006
technique1 photographie numérique : couleur
descriptionInscription (s) sur l'image : Présidée par Léon Perrier animée par Edouard Herriot, la Compagnie nationale du Rhône a réalisé ici, de 1937 à 1948, sous l'impulsion de ses directeurs généraux Jean Aubert puis Raymond Giguet l'aménagement de la chute d'eau la plus importante de France. Choisi dès la fin du XVIII° siècle pour un barrage de navigation le site de Génissiat fut, en vue de l'aménagement hydroélectrique, étudié par les géologues Maurice Lugéon de Lausanne, Charles Jacob de Paris et Maurice Gignoux de Grenoble. Le 21 juin 1936 l'éxécution des travaux fut déclarée d'utilité publique. Le 1er août 1948, le président de la République Vincent Auriol inaugurait la centrale, Robert Lacoste étant ministre de l'industrie et du commerce. Les travaux furent étudiés et dirigés par Pierre Delattre, directeur technique secondé par Marc Henry, ingénieur en chef. Albert Laprade, Pierre Bourdeix en furent les architectes, l'ingénieur des machines André Robert. Le financement, confié aux soins de Gilbert Tournier directeur administratif, fut assuré par l'Epargne française. Ici même, les techniciens dirigés par Georges Gres et Jean Rostagni coordonnèrent au milieu des pires difficultés l'activité des entreprises nombreuses et l'effort de leurs ouvriers (45 millions d'heures). L'entreprise de génie civil était dirigée par Jacques Tisne. Ce monument a été érigé, Emile Bollaert étant président de la Compagnie nationale du Rhône.
historiqueLe barrage dit "de Génissiat" est constuit à cheval sur les communes d'Injoux-Génissiat et de Franclens.
note à l'exemplaireNom original du fichier : P1000065.

Retour