[Chantier de la Place des Terreaux]

[Chantier de la Place des Terreaux]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRPTL0187 05
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 24 x 18 cm (épr.)
historiqueAprès huit mois de controverse et de discussions, la décision est enfin prise. La fontaine Bartholdi sera déplacée de l'Ouest au Nord de la place des Terreaux, conformément au souhait de l'équipe Buren-Drevet lauréate depuis mars 1992 du concours d'aménagement de ce site. L'architecte des Bâtiments de France, Pierre Ferrieux, hostile dès le départ au déménagement des célèbres chevaux, vient officiellement de donner un avis favorable. Le principe du déplacement est donc acquis. Mais il en aura fallu des réunions. Dès leur nomination, le tandem de concepteurs Buren-Drevet avait clairement souligné que le recentrage de la fontaine constituait "un élément essentiel du projet. Placée en face du musée Saint-Pierre, la fontaine respirera mieux, dégagera la galerie des Terreaux et permettra de retrouver la logique transversale Rhône-Saône de l'Arc des Terreaux. Actuellement, elle paraît à l'étroit, trop grosse par rapport à la place. De plus, une fois installée contre la façade nord, les chevaux viseront les deux extrémités du Palais". C'est pourquoi l'équipe lauréate a toujours refusé de céder à ceux qui lui demandaient de ne pas toucher ce monument inscrit, par les spécialistes, à l'inventaire supplémentaire. Fin juillet 1992, une commission de conciliation, composée de huit membres (élus et spécialistes du paysage urbain) est constituée. Sept experts se rallient au déplacement de la fontaine. Il ne restait plus alors qu'à convaincre Pierre Ferrieux. Si ce dernier maintenait sa position, la décision finale appartenait au ministre de la Culture et de l'Education nationale, Jack Lang. Finalement, un accord vient d'être trouvé. L'architecte des Bâtiments de France s'est rallié à l'avis de la commission. Les élus vont désormais pouvoir soumettre l'ensemble du projet au conseil de Communauté urbaine. Cet aménagement, d'un coût total de 24 millions de francs, devrait débuter à l'automne 1993. Avant d'être installée à son nouvel emplacement, la fontaine Bartholodi sera déplacée fin novembre pour permettre la réalisation du parking de stationnement des Terreaux. Le monument sera alors soulevé par des vérins, puis posé sur des boggies et emmené sur rails, indique Lyon Parc auto, chargé du chantier. C'est en 1890, qu'une commission avait décidé, après mûre réflexion, d'installer la fontaine sur la façade ouest de la place. Un siècle plus tard, le remake est parfait. Source : "La fontaine baladeuse" / Sandrine Blanchard in Lyon Figaro, 28 octobre 1992, p.4.
note à l'exemplaireNégatif(s) sous la cote : FIGRP05588A.

Retour