[9e Festival Berlioz (1989)]

[9e Festival Berlioz (1989)]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRPTL0140 02
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 24 x 18 cm (épr.)
historiqueLe 24 septembre 1989, se tenait le traditionnel "Requiem" de Berlioz à la Halle Tony Garnier avec l'Orchestre national de Lyon, sous la direction d'Emmanuel Krivine, et des choeurs placés sous la direction de Bernard Têtu. Une semaine auparavant, à la suite du concert gratuit d'ouverture dans les anciens abattoirs de Gerland (16 septembre 1989), devenus depuis les travaux menés à bien en 1988 la Halle Tony-Garnier, Michel Noir, maire de Lyon, et Jacques Oudot, adjoint à la Culture de la Ville de Lyon, profitaient de la présence de nombreux journalistes , français et étrangers, venus assister à l'ouverture du neuvième Festival Berlioz, pour présenter les grands axes de leur politique culturelle (17 septembre 1989). A cette occasion, ils annonçaient la disparition de ce festival crée en septembre 1979, du moins sous sa forme actuelle. Dans la foulée Serge Baudo, directeur artistique du festival et chef d'orchestre de l'ONL, donnait sa démission. Il devait rendre officiellement sa baquette de chef d'orchestre le 26 octobre 1989...
note à l'exemplaireNégatif(s) sous la cote : FIGRP00586.
note bibliographique"Michel Noir annonce la mutation du Festival Berlioz" / Bernard Elie in Le Monde Rhône-Alpes, 19 septembre 1989. - "Requiem pour un festival" / Propos recueillis par J.-M. Durand in Le Progrès de Lyon, 24 septembre 1989. - "Grand messe berliozienne" / G.C. [Gérard Corneloup] in Lyon Figaro, 25 septembre 1989. - "L'enterrement de Berlioz" / P.M [Pierre Moulinier] in Le Monde Rhône-Alpes, 27 septembre 1989.

Retour