La Condition des soies, rue Saint-Polycarpe, bibliothèque...

La Condition des soies, rue Saint-Polycarpe, bibliothèque municipale du 1er arrondissement
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0732 030 00037
technique1 photographie numérique : couleur
descriptionInscription(s) sur l'image : Pasteur 1822-1895. Cocons finis sur la bruyère - Mise en cellule des papillons femelles - Recherche de la pébrine. Par ses découvertes sur les maladies des vers à soie : la Pébrine et la Flacherie, Pasteur a sauvé la sériciculture de sa ruine (1865-1870). Hommage de reconnaissance de la chambre de commerce de Lyon, des industries et du commerce lyonnais de la soie
historiqueCondition des Soies. J.-J.-P. Gay, architecte ; 1809.
historiqueLa Condition des Soies ou Conditionnement de la Soie a été instituée suite à de sérieux litiges entre commerçants de Lyon. La soie étant une matière particulièrement hygrométrique (pouvant contenir jusqu'à 15% de son poids d'eau), propriété posant de graves problèmes commerciaux : "Au début des transactions sur la soie, l'acheteur consentait au vendeur, à raison des propriétés hygrométriques de ce filé, une bonification qui s'appelait le Don. Ce don était une des conditions du marché ; de là, suivant certains étymologistes, le nom de Condition donné à l'établissement chargé d'en fixer le taux.", In Monographie de la Condition des Soies de Lyon
note à l'exemplaireNom original du fichier : d6831.

Retour