[Déplacements doux à Lyon : le Velo'V]

[Déplacements doux à Lyon : le Velo'V]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueLes semaines passent et Vélo'V tombe les records. Le dernier a été établi à l'occasion d'une grève. Les transports en commun de l'agglomération ayant fonctionné au ralenti, plus de 16.600 personnes ont emprunté les deux mille bicyclettes réparties sur Lyon et Villeurbanne. Une performance largement supérieure à celle survenue quelques jours plus tôt où ils avaient déjà été plus de 15.000 à enfourcher les vélos mis en libre-service par le Grand-Lyon et JCDecaux. Cinq mois à peine après leur arrivée, les deux-roues au garde-boue rouge et au panier métallique planté à l'avant du guidon font un véritable malheur. On compte aujourd'hui plus de 29.000 abonnés et un engouement qui n'en finit pas. "On est au-delà du phénomène de mode. Vélo'V a modifié les comportements des gens. On observe une certaine forme de dépendance", souligne Gilles Vesco, vice-président au Grand-Lyon en charge des déplacements doux. Source : "Vélo'V tourne à plein régime" / Thibaut Danancher in Lyon Figaro, 11 octobre 2005, p.3-4.

Retour