[Parking de l'Hôtel de ville]

[Parking de l'Hôtel de ville]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueSoupçonnée de se faire de l'argent sur le dos des honnêtes citoyens, la société d'économie mixte Lyon Parc Auto a décidé de donner un large écho à ses résultats sur l'exercice 2004. Histoire de justifier les hausses tarifaires imposées aux abonnés. Pour la première fois, à la veille de son assemblée générale convoquée le 30 juin 2005, la société a donc publié un document de synthèse réunissant à la fois la présentation de ses comptes, les principales données financières et les grandes lignes de son organisation interne. Il est vrai que les résultats enregistrés l'an dernier par la SEM ne sont pas florissants. L'entreprise, qui gère 14.600 places dans vingt-deux parcs et 16.000 places en voirie, a vu son chiffre d'affaires légèrement régresser, à 31,3 millions d'euros, dont 66% assurés par les passages horaires et 25% par les abonnements. Le résultat d'exploitation tombe à 873.000 euros, contre 2,15 millions d'euros en 2003. Source : "Lyon Parc Auto tente de justifier ses hausses tarifaires" / Pascal Auclair in Lyon Figaro, 21 juin 2005, p.6.

Retour