[Transports en commun lyonnais : système de détection...

[Transports en commun lyonnais : système de détection radio sur la ligne 1]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueIngénieux, le dispositif mis au point par Ceryx, société en charge de la régulation du trafic et de la gestion des feux tricolores. Pourtant, il pourrait bien faire grogner les automobilistes, qui avaient déjà moyennement apprécié la priorité aux carrefours donnée au tramway. En test, ce système de détection par radio concerne neuf bus de la ligne 1 - la plus importante du réseau de surface TCL, avec une moyenne de 35.000 usagers par jour. Ceux-ci auront peut-être noté une sensible différence, et à leur avantage, aux feux de la zone d'expérimentation qui se montrent majoritairement favorables à leur passage. A l'intersection de la rue Vendôme et du cours Lafayette, on repère, si l'on est observateur, l'une des petites antennes radio, accrochée en hauteur à un panneau d'interdiction de tourner à gauche. C'est le seul indice de la présence du dispositif, fondé sur les ondes radio invisibles. Elles établissent le dialogue entre le véhicule TCL équipé d'un émetteur, et les feux de circulation. Leur cycle, qui les fait passer du vert au rouge, est ainsi modifié en fonction de la position du bus, afin qu'il soit prioritaire dans l'ensemble de la circulation routière. Source : "La guerre des feux" / Dalya Daoud in Lyon Figaro, 2 juin 2005, p.4.
note bibliographiquePhotographie reproduite in Lyon Figaro, 2 juin 2005, p.4.

Retour