[Africalyon 2005]

[Africalyon 2005]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueOn aurait dû les voir dès fin mai 2005, sur les places Antonin-Poncet et République. Mais les poses sur socle différés, auxquels s'est ajoutée la pluie de lundi, ont retardé de quelques jours l'arrivée définitive et l'exposition publique d'imposantes oeuvres réalisées par plusieurs artistes du Burkina Faso. Sur le modèle de ce qu'on a pu voir pendant l'été 2004 dans les parkings auto et plus largement au coeur de l'espace public lyonnais, soixante sculptures de lions viennent d'être installées. Les artistes burkinabés, actuellement à Lyon afin de présenter prochainement leur travail, ont rivalisé d'imagination. Tandis que la base des lions exposés un peu partout il y a quelques mois restait la même, cette fois, les formes et les situations diffèrent et sont prétexte à l'évocation des univers artistiques et du contexte social africains. Initiée par Olorun, une association à Ouagadougou, l'exposition Africalyon fera également l'objet d'une vente aux enchères à la fin de cet été. Source : "Lyon s'accoutume aux rugissements" / Dalya Daoud in Lyon Figaro, 2 juin 2005, p.6.
note bibliographiquePhotographie reproduite in Lyon Figaro, 2 juin 2005, p.6.

Retour