[Lancement de la campagne du denier de l'Eglise 2005]

[Lancement de la campagne du denier de l'Eglise 2005]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
descriptionDe droite à gauche : Laurent Charignon, économe du diocèse de Lyon; Philippe Barbarin, cardinal et archevêque de Lyon; François Mayaux, professeur à l'Ecole de Management (EM) de Lyon et responsable de la société Tremplin en charge au diocèse.
historiqueL'Eglise est pauvre. Ce constat, renforcé par la baisse régulière du nombre de pratiquants catholiques et de jeunes prêtres, est signé du cardinal et archevêque de Lyon Monseigneur Philippe Barbarin. Pourtant, - et ce fut là l'essentiel du message délivré hier à l'Archevêché à l'occasion du lancement de la campagne du denier de l'Eglise 2005 - le diocèse de Lyon s'en sort relativement bien. Certes, le déficit d'exploitation fixé en 2003, avant impôt à environ 822.727 euros, devrait rester bien en-deçà du seuil de 11,6 millions d'euros indispensables, en 2004, pour couvrir les frais de fonctionnement du diocèse de Lyon et les charges du personnel. Source : "L'Appel à la générosité" / Elisa Frisullo in Lyon Figaro, 4 février 2005, p.3.

Retour