[La statue de Jean Gerson]

[La statue de Jean Gerson]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
descriptionAdresse : [Au niveau du] 15 Rue Saint-Paul, Lyon 5e.
historiqueLe passant qui longe la rue Saint~Paul, arrivé juste face au portail de l'antique église, ne peut ignorer une niche de pierre, en piteux état, encastrée dans un mur d'aspect misérable, qui est celui soutenant les quais de la gare de Saint-Paul. Dans cette niche, un groupe sculptural, propriété de la Ville de Lyon, figure un homme dont la main repose sur l'épaule d'un enfant. Le premier représente Jean Gerson, savant du Moyen-Age, dans la tenue d'apparat de chancelier de l'université, bonnet de docteur en tête. Le second est un petit Lyonnais qui lit dans un livre ouvert et que l'adulte instruit, de sa main droite, lui montrant le ciel. Source : "L'homme et l'enfant" / Gérard Corneloup in Lyon Figaro, 10 décembre 2004, p.11.
historiqueNé à Tarare en 1844, Charles-François Bailly fut l'élève de Fabisch à l'école des beaux-arts de Lyon. Parmi ses oeuvres principales, à Lyon : le groupe du chancelier Gerson (1880), en face de l'église Saint-Paul, le groupe Alsace-Lorraine jadis placé à l'angle des rues Centrale (actuelle rue de Brest) et Grenette, la Statue d'Amphitrite dans la cour haute de l'hôtel de ville, la statue du général Duphot dans les jardins de la préfecture du Rhône, les bustes de Soliman-Pacha et de Simon Maupin au Musée de Lyon, une vierge Mère couronnant l'église de l'Annonciation. Source : Le Salut Public, 4 juin 1914.

Retour