[Restaurant Le Cosmo aux Subsistances de Lyon]

droits Creative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisation Bibliothèque municipale de Lyon
technique 1 photographie numérique : couleur
description Adresse de prise de vue : Le Cosmo (Les Subsistances), 8 bis, quai Saint-Vincent, Lyon 1er.
historique Derrière les immenses baies vitrées coule la Saône. De grands voiles blancs servent à diviser l'espace en pièces plus intimes, des chaises PVC gris clair, de la vaisselle transparente, des feuilles de voeux chinoises en guise de sets de table. Imaginé par l'épouse du maître des lieux Christine Sandonna, le décor du Cosmo transporte ailleurs. La cuisine servit en ces lieux aussi. Ouverte depuis le 15 février 2002, le restaurant qui habite l'entrée des Subsistances a aussi connu plusieurs cuisiniers en transit avant qu'un pâtissier voyageur d'origine dijonnaise se décide enfin à poser ses valise ici. Paris, le Hampshire, Amsterdam, Addis-Abeba, Mathieu Munier a visité du pays depuis l'école hôtelière de sa ville natale. les épices, on peut presque dire qu'il est né dedans, Dijon étant réputé pour son pain à base d'anis vert. Il a ensuite appris à les apprivoiser au fil de ses périples et des établissements où il a oeuvré. Source : "Design et épices en bord de Saône" / Nathalie Blanc in Lyon Figaro, 28 mai 2002, p.5.
note bibliographique Photographie reproduite in Lyon Figaro, 28 mai 2002, p.5.

Retour