[Les adieux de Raymond Barre à vingt-cinq ans de vie...

[Les adieux de Raymond Barre à vingt-cinq ans de vie politique lyonnaise]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueRaymond Barre a bouclé la boucle de vingt-cinq années de vie politique lyonnaise et six législature en réunissant ses amis au pavillon du parc de la Tête-d'Or, là-même où, en 1977, il avait tenu sa première réunion politique alors que Premier ministre en exercice, il briguait la succession de Louis Joxe dans la 4e circonscription . Soirée simple sans protocole ni nostalgie, ressemblant plus à une partie de campagne au bord de l'eau. Raymond Banc a longuement rappelé ses souvenirs communs avec les invités qu'il avait conviés : anciens collaborateurs, barristes de toujours et personnalités de la vie lyonnaise. Parmi ceux-ci nombre de ses anciens adjoints à la mairie comme André Soulier, Bruno Gignoux ou Jean-François Mermet, l'actuel adjoint Patrick Bertrand, l'ancien secrétaire général d'Interpol Raymond Kendall, Guy Malher, le professeur Morneix, le préfet de Région Michel Besse et l'ancien ministre Jean-Jack Queyranne son ancien vice-président de la minorité socialiste au Grand-Lyon. Source : "Raymond Barre tire sa révérence" / Frédéric Poignard in Lyon Figaro, 21 juin 2002, p.2-3.
note bibliographiquePhotographie reproduite in Lyon Figaro, 21 juin 2002, p.2.

Retour