[Place Gabriel Rambaud : ordures ménagères et graffitis]

[Place Gabriel Rambaud : ordures ménagères et graffitis]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueChaque jour, cinq cents agents de la communauté urbaine nettoient Lyon, manuellement ou à l'aide de soixante engins. Ils lavent à grande eau plus de cinq cents kilomètres de rues, des places, des jardins, détaguent 48000 mètres carrés de façades, vident cinq mille corbeilles. Pourtant, Lyon n'a plus l'image de la ville propre qui lui avait valu le Balai d'or 1991. Dépenser plus, nettoyer autrement, déléguer... Ville et communauté urbaine n'ont pas de réponses toutes faites, aussi testent-elles une autre façon de nettoyer, avec campagne de sensibilisation à l'appui dans trois secteurs de la ville. Du bas des pentes au quartier Gabriel-Peri et les bas ports de la Saône. La prévention s'accompagnera aussi de verbalisation pour les tagueurs et les propriétaires de chiens, car les déjections canines restent l'élément en terme de "propreté" le plus mal accepté par les habitants. Source : "Sale temps pour les déchets" / Agnès Benoist in Lyon Figaro, 9 octobre 2001, p.3.

Retour