[Visite du vice-président chinois Hu Jintao à Lyon :...

[Visite du vice-président chinois Hu Jintao à Lyon : réception à l'hôtel de ville]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueCentre-ville paralysé, périphérie congestionnée, quartier des Terreaux vidé, la visite du vice-président chinois Hu Jintao à Lyon, a semé la pagaille en presqu'île. Un déplacement protocolaire sans grand intérêt pour la ville qui a reçu l'hôte chinois - à sa demande - et quasiment à contre coeur, dans une atmosphère d'état de siège. La presse, parquée, n'a pas pu approcher la délégation, qui, lors de son arrivée à l'hôtel de ville, a dû entendre quelques bribes d'un message enregistré du dissident chinois Wei Jing-sheng, diffusé depuis un immeuble de la place des Terreaux. Dans son discours, le maire de Lyon a cependant réussi à glisser une référence à la sensibilité de la France aux droits de l'Homme, sans entraîner d'autre réaction de son interlocuteur qu'une grimace. C'est avec soulagement que les autorités locales ont vu repartir le numéro deux chinois, en direction de la centrale du Bugey, dans l'Ain. Source : "Lyon rit jaune" / Sandrine Boucher in Lyon Figaro, 3 novembre 2001, p.3.
note bibliographiquePhotographie reproduite in Lyon Figaro, 3 novembre 2001, p.3.

Retour