[Siège des hospices civils de Lyon, quai des Célestins, à...

[Siège des hospices civils de Lyon, quai des Célestins, à Lyon]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
descriptionAdresse de prise de vue : Hospices civils de Lyon, 3 quai des Célestins, Lyon 2e.
historiqueAncien hôtel de la compagnie du gaz de Lyon, actuel siège des hospices civils de Lyon. Marius Burel, architecte (en collaboration avec J. Chevallet), 1905.
historiqueLe budget prévisionnel 2002 des Hospices civils de Lyon, deuxième CHU de France, a été rejeté vendredi soir au conseil d'administration, avec dix-huit voix "contre", quatorze "pour" et une abstention. Tactique politique, signe d'un ras-le-bol face à l'emprise du gouvernement ou peur des lendemains sur fond d'application des 35 heures encore irrésolue, les raisons de ce vote historique sont multiples et complexes. Les voix des élus de droite se sont mêlées, une fois n'est pas coutume, à celles des syndicalistes CGT, FO et CFDT... tous unis contre la majorité municipale et son leader Gérard Collomb, président du conseil d'administration de l'institution hospitalière. "C'est la première défaite de Gérard Collomb en tant que président des HCL, commente un syndicaliste, poursuivant : c'est aussi la première fois dans l'histoire des Hospices qu'un budget est rejeté". Source : "Une pilule qui passe mal" / Nathalie Blanc in Lyon Figaro, 16 octobre 2001, p.5.
note bibliographique"L'Hôtel de la Compagnie du Gaz" in L'Express de Lyon, 31 mai 1906. Photographie reproduite in Lyon Figaro, 16 octobre 2001, p.1.

Retour