[Travaux d'aménagement des bas-ports du quai Saint-Vincent]

[Travaux d'aménagement des bas-ports du quai Saint-Vincent]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueDes galets "têtes de chat" le long du mur de soutènement du quai, des bancs en pierre de Villebois, quelques arbres et une prairie à la résistance éprouvée. Les travaux d'aménagement du quai Saint-Vincent, dans le 1er arrondissement, viennent d'être engagés en novembre 2000. Ils accompagnent logiquement le chantier des Subsistances et révèleront leur aspect définitif pour l'ouverture de ce lieu de création, début 2001. En approuvant, dès 1991, le programme de reconquête des berges du Rhône et de la Saône, baptisé Plan bleu, le Grand Lyon s'est engagé dans un dossier de longue haleine, marqué par une succession de chantiers a priori peu spectaculaires, mais qui ont pour fonction essentielle de reconstituer le patrimoine historique des quais et des bas-ports de Lyon. En partenariat avec Voies navigables de France, propriétaire du domaine fluvial, la communauté urbaine s'est ainsi plongée dans une rénovation de fond, incluant la consolidation de la partie subaquatique des bas-ports. Petit à petit, au fil des chantiers, les Lyonnais ont regagné ces espaces fluviaux, surtout en bordure de Saône d'ailleurs, où ont été réalisés les principaux chantiers, hormis le bas-port de la place Antonin-Poncet. Source : "Saint-Vincent renoue avec la Saône" / Marie-Anne Maire in Lyon Figaro, 22 novembre 2000, p.3.

Retour