[Biennale du Design de Saint-Etienne, 2000]

[Biennale du Design de Saint-Etienne, 2000]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 00453
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueA la Biennale, parmi les projets proposés par ces jeunes artistes, on trouve des coussins de villes, un temple de la sieste, une placette lieu de rencontre à mi-chemin entre la table et le banc, un mystérieux objet d'arrêt... Sur les quatre hectares de cette deuxième Biennale, on trouve évidemment bien d'autres choses. C'est un foisonnement d'objets parmi lesquels seuls, peut-être, quelques spécialistes extrairont les tendances nouvelles du genre. Dans cette présentation qui met sur le même niveau produits du design complètement intégré à une culture du design (c'est le cas de l'Europe) et production naissante (l'Inde, pour ce qui est du design identaire, par exemple), projets totalement en adéquation avec leur contexte de production géographique et économique ou au contraire projets privilégiant l'objet fabriqué lui-même en dehors de tout contexte de production, il y aurait matière, pour les néophytes que nous sommes, à visite guidée! Que n'a-t-on le temps de suivre colloques et séminaires! Domine pourtant, même pour l'oeil non spécialiste, une tendance à l'épure, au minimalisme, à l'esthétisme, celle-là même que le grand public identifie spontanément au design. Source : "Le Musée, d'abord" / Nelly Gabriel in Lyon Figaro, 12 octobre 2000, p.30.
note bibliographiquePhotographie reproduite in Lyon Figaro, 6 novembre 2004, p.12.

Retour