[Festival des Nuits de Fourvière, 2001]

[Le groupe Noir Désir]

[Festival des Nuits de Fourvière, 2001]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historique"Ça lait quatre ans que j'attends ça", hulule un jeune spectateur imbibé, homme pressé, impatient de retrouver ses idoles de Noir Désir. Arborant un "pantacourt", pantalon tronqué au niveau du tibia qui fait florès, Bertrand Cantat, chanteur de Noir Désir, arrive avec son band, de noir vêtu, sous les crépitements des flashes et les cris hystériques d'une foule de quatre mille cinq cents fanatiques. Le groupe est augmenté d'un discret musicien, un saxophoniste répondant au nom d'Akosh S. Entamant son set par des divagations post-rock, piquées de Jazz, Noir Désir dévoile les climats qui, vraisemblablement, vont peupler "Des visages, des figures" (chez Barclay), nouvel album attendu pour la rentrée de septembre 2001. Source : "Noir Désir, effet Placebo" / Fabrice Arfi in Lyon Figaro, 30 juillet 2001, p.18.

Retour