[Festival des Nuits de Fourvière, 2001]

["Lumière" de Maurice Béjart]

[Festival des Nuits de Fourvière, 2001]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueOn peut avoir de la tendresse pour l'homme, Maurice Béjart, et n'avoir aucune indulgence pour sa dernière création mondiale qui a ouvert les Nuits de Fourvière, "Lumière". C'est une constellation de scènes consternantes, mal ficelées entre elles par un récit décousu. Des interventions verbales intempestives du chorégraphe dont la seule silhouette pourtant, quand il avance le rockingchair de Barbara, suffit à faire frémir. Un fatras, d'où émerge quelques étoiles filantes, trop rares scènes, égarées dans un flot de poncifs. Source : "Le démiurge pris au piège" / Agnès Benoist in Lyon Figaro, 21 juin 2001, p.23.
note bibliographiquePhotographie reproduite in Lyon Figaro, 21 juin 2001, p.23.

Retour