[José Mansot, délégué régional de l'Ademe]

[José Mansot, délégué régional de l'Ademe]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueDepuis quelques jours, les nombres s'alignent sur un grand écran installé place des Terreaux à côté de l'entrée de l'hôtel de ville. 238.792... le nombre de personnes présentes dans le quartier ? 765.153... le prix d'un petit appartement à Lyon ? 1.596.357... le nombre d'habitants de l'agglomération ? Le nombre de PV dressés en une semaine ? Les passants se posaient des questions comme le leur suggérait le point d'interrogation qui surlignait la rangée de chiffres fluctuants au gré d'on ne savait pas vraiment quoi. Désormais, on sait la signification de ce défilé numéral qui s'est arrêté à 7.000.000. Parce que, "si à Lyon, nous laissions notre voiture au garage pour tous les trajets de moins d'un kilomètre, nous respirerions sept millions de kilogrammes de gaz carbonique en moins chaque semaine". En dévoilant la légende de cet impressionnant total, José Mansot, délégué régional de l'Ademe, Agence de l'environnement et de la maitrise d'énergie, a donné le ton de la nouvelle campagne d'information initié par le ministère de l'Aménagement et du Territoire. Source : "7 millions de CO2, et nous et nous et nous" / Nathalie Blanc in Lyon Figaro, 14 juin 2001, p.1 et 3.
note bibliographiquePhotographie reproduite in Lyon Figaro, 14 juin 2001, p.3.

Retour