[Epaves de véhicules aux abords du Canal de Jonage]

[Epaves de véhicules aux abords du Canal de Jonage]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueVolées ou abandonnées délibérément, de plus en plus de voitures rejoignent les bas-fonds du Rhône ou de la Saône. Le canal de Jonage, entre le pont Croix-Luizet et le pont du périphérique Nord, est particulièrement concerné par ce phénomène. Plus d'une centaine d'épaves devrait être repêchée, avec pour objectif d'identifier les propriétaires auxquels doit être adressée la facture. Depuis quelques jours se déroule en effet une opération de repêchage d'épaves automobiles dans le canal de Jonage, aux alentours du quartier de la Feyssine. Un chantier d'envergure qui fait perdre leur sens de l'humour à différentes institutions. A commencer par les assureurs et les Voies navigables de France qui, pour sa part, apporte un financement de 300.000 francs. Cette somme correspond à l'enlèvement prévu de quatre-vingt-trois véhicules estimés non-identifiables. C'est, bien sûr, sur cette caractéristique que se fera la différence. En effet, les frais de repêchage des voitures identifiables sont traditionnellement pris on charge par le ou les assureurs concernés. Assureurs qui, ou s'en doute, mèneront ultérieurement une enquête visant à certifier effectivement le vol. Selon Voies navigables de France, un total de cent trente voitures devrait être récupéré. Source : "La pêche à la carcasse" / Carine Bar in Lyon Figaro, 18 juin 2001, p.2.

Retour