[Trains au dépôt de Lyon-Vaise]

[Trains au dépôt de Lyon-Vaise]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueLes agents de conduite de Lyon-Vaise, qui ont cessé le travail depuis le 29 mars 2001, ont reconduit leur mouvement. Et un nouveau préavis de grève a été déposé jusqu'au 17 avril par leur syndicat majoritaire, la FGAAC. En Rhône-Alpes, le dépôt lyonnais était le seul, avec Ambérieu, à n'avoir pas repris le travail, selon les directions régionales. Les grévistes de Vaise expliquent pourquoi, au bout de dix jours de mouvement, ils n'entendent pas relâcher la pression. Leurs principales revendications portent sur le manque de reconnaissance de leur métier et la dégradation de leurs conditions de travail, qu'ils décrivent de plus en plus stressantes. Sur le plan salarial, ils estiment que le récentes propositions de la direction constituent un "manque de respect". Source : "Lyon-Vaise ne cède pas" / Sandrine Boucher in Lyon Figaro, 9 avril 2001, p.3.
note bibliographiquePhotographie reproduite in Lyon Figaro, 9 avril 2001, p.3.

Retour