[Crues du Rhône à Lyon, mars 2001]

[Crues du Rhône à Lyon, mars 2001]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueLes pluies à Lyon et en région ont augmenté très sérieusement les niveau d'eau des rivières. Résultats : les eaux sont troubles et surtout le Rhône et la Saône, alimentés par leurs affluents respectifs, ont dépassés certaines cotes d'alerte. Prévoir l'évolution de ces crues n'est pas aisé. Alors la CNR (Compagnie Nationale du Rhône) appelle les utilisateurs, des voies navigables mais aussi de leurs berges, à la plus grande vigilance. A Ternay, la cote d'alerte pour le niveau du Rhône se situe à 4 mètres. Le 11 mars, les eaux sont montées jusqu'à 4,35 mètres avec un débit voisinant les 3497 mètres cubes par seconde. A Pierre-Bénite, les données étaient sensiblement les mêmes, le débit frôlait lui-aussi les 3500 mètres cubes/seconde. Concernant la Saône, à hauteur du Pont La Feuillée, la rivière a dépassé de 1 mètre le quota d'alerte, culminant à la mi-journée à 4,07 mètres. Source : "Des hauts et des bas" / Carine Bar in Lyon Figaro, 12 mars 2001, p.9.
note bibliographiquePhotographie reproduite in Lyon Figaro, 12 mars 2001, p.9.

Retour