[Les platanes du quai des Célestins]

[Les platanes du quai des Célestins]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 00236
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueLes platanes du quai des Célestins son condamnés à disparaître, contaminés par un champignon mortel pour cette espèce, le chancre coloré. La seule solution pour éviter la contagion de nouveaux arbres reste la coupe des sujets malades. Cette intervention radicale permet également de limiter tout risque pour les passants, les platanes atteints devenant particulièrement fragiles au niveau du tronc et des branches. En 1996, le quai des Célestins avait déjà été touché par la "peste" du platane, nécessitant une première série d'abattage, qui s'est finalement révélée insuffisante. En février 2001, de nouveaux platanes sont porteurs de la maladie et une vingtaine devrait logiquement être abattue. Voire plus, si l'on veut éviter tout risque de propagation de cette épidémie, qui ne cesse de faire des ravages dans la population de platanes de l'agglomération lyonnaise. Source : "La fin des platanes" / Carine Bar in Lyon Figaro, 21 février 2001, p.3.

Retour