[Claudio Caçapa et Patrice Loko, nouvelle recrues de...

[Claudio Caçapa et Patrice Loko, nouvelle recrues de l'Olympique lyonnais]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueLongtemps ignorée par les dirigeants lyonnais, la filière brésilienne a désormais le vent en poupe du côté de Gerland. Après avoir engagé Sonny Anderson, durant l'été 1999, puis Edmilson, en septembre 2000, le club olympien vient d'obtenir le prêt jusqu'en juin 2001 de Claudio Roberto da Silva dit "Caçapa", en provenance de l'Atlético Mineiro (D1 brésilienne). A l'issue d'une nuit complète de négociations serrées, les deux partis sont finalement tombés d'accord sur une formule de prêt-location de six mois, avec une option d'achat exclusive en vue d'un contrat de quatre ans. L'autre recrue lyonnaise du mercato est beaucoup plus connue du grand public. Patrice Loko, 30 ans, débarque à Lyon avec ses vingt-six sélections sous le maillot tricolore mais aussi avec une réputation sulfureuse. Révélé à Nantes, sacré meilleur buteur du championnat de France à l'issue de la saison 1994-1995 (22 buts) avec les Canaris, vainqueur de la Coupe des Coupes avec le PSG, Patrice Loko s'est depuis racheté une conduite, sans justifier tous les espoirs placés en lui. Contraint de quitter la capitale lors de la saison 1999-2000, l'attaquant international a fait une courte escale à Lorient, avant de vivre une saison noire à Montpellier ponctuée par une relégation en D2. Source : "Pour l'OL, le bonheur est dans le prêt" / Pascal Auclair et Stéphane Marteau in Lyon Figaro, 27 janvier 2001, p.46.
note bibliographiquePhotographie reproduite in Lyon Figaro, 27 janvier 2001, p.46.

Retour