[Manifestation des employés coréens de Daewoo devant le...

[Manifestation des employés coréens de Daewoo devant le siège d'Interpol]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
descriptionAdresse de prise de vue : Interpol, 200 quai Charles-de-Gaulle, Lyon 6e.
historiqueIls sont trois à avoir fait le trajet depuis le pays du Matin calme. Trois syndicalistes Coréens à se prêter, d'un air fatigué, au jeu des questions des journalistes. Trois hommes qui envisagent de parcourir la planète aux trousses de leur ancien patron Kim Woo-Jong, fondateur du conglomérat Daewoo en faillite. Arrivés en France, d'entre eux étaient de passage à Lyon. Engoncés dans un dossard jaune réclamant, en français et en coréen, "Arrêtez Kim Woo-Jong, non au licenciement économique", les deux syndicalistes et leur traducteur ont eu un long entretien avec un responsable juridique d'Interpol. Objectif : connaître l'état des procédures judiciaires en tours contre leur ancien patron et savoir si, oui ou non, la Corée a bien sollicité un mandat d'arrêt international. Sur ce point, la délégation, qui comptait également un représentant de la CGT, de la CFDT et d'Attac, est ressortie bredouille. Source : "La longue marche des Coréens de Daewoo" / François Sapy in Lyon Figaro, 3 mars 2001, p.16.
note bibliographiquePhotographie reproduite in Lyon Figaro, 3 mars 2001, p.16.

Retour