[Secteur du Taffignon à Francheville]

[Secteur du Taffignon à Francheville]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueLa décision d'implanter une jardinerie Botanic dans le secteur du Taffîgnon, à Francheville, provoque une réaction épidermique chez les riverains du centre commercial, C'est moins l'enseigne que le surplus de circulation, liée à la fréquentation, que l'on redoute. En pleine campagne des municipales dans cette commune de l'Ouest lyonnais, où les élections sont traditionnellement sportives, l'affaire est de première importance. La mairie tente de calmer le jeu. Une réunion d'information entre les différentes parties est prévue. Après la récente inauguration de ses nouvelles implantations à Villeurbanne et Villefrancbe-sur-Saône, la société Botanic a en effet identifié dans le Rhône un nouveau site stratégique d'expansion. Depuis plus de six mois, l'enseigne verte prépare activement son installation au coeur de la zone d'expansion de l'Ouest lyonnais, au carrefour de Francheville et Sainte-Foy-lès-Lyon, dans le secteur résidentiel des Aqueducs de Beaunant. Le site a été choisi à la suite d'un accord tripartite entre la Ville, la communauté urbaine et l'entreprise. Ce projet se situe le long de la départementale 42, reliant Tassin-la-Demi-Lune à Brignais et à 150 mètres du centre commercial du Taffignon. Si le projet était entériné, la jardinerie verrait le jour au 63, avenue Chater, à la fois sur le terrain de la station-service désaffectée et à l'emplacement des maisons témoins d Ouest Village, appelées à être détruites. Source : "Une implantation contre nature" / Carine Bar in Lyon Figaro, 4 janvier 2001, p. 1 et 3.

Retour