Place Morand

Place Morand
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / B01CP69000 000031
technique1 impression photomécanique (carte postale) : noir et blanc ; 9 x 14 cm
historiqueLa Place Morand fut mise en place à partir de 1817, par Jean-Antoine Morand, ingénieur et architecte lyonnais du XVIIIe siècle. Sa dénomination a changé plusieurs fois : place des Brotteaux (à sa création), place Louis XVI (à la Restauration), place du Pont Morand (1826), place Bérenger (1848) et place Morand en 1871. Actuellement : place Maréchal-Lyautey, 1944.
historiqueL'érection de la fontaine monumentale de la place Morand est un hommage rendu à Napoléon III. La suppression des péages des ponts du Rhône, qu'il décrète le 25 août 1860 après sa visite à Lyon, est un évènement important pour le libre commerce lyonnais. Les habitants reconnaissants souhaitent alors édifier un monument commémoratif et assurent eux-mêmes la moitié du financement. Le projet de Tony Desjardins est adopté le 1er mai 1862 ; les travaux commencent cette même année et se poursuivent jusqu'en 1865. Ce dernier confie la statuaire à un artiste local renommé, Guillaume Bonnet, et la sculpture décorative à Edouard Clauses, dont l'atelier était situé non loin de là, cours Morand (actuel cours Franklin-Roosevelt), à l'angle de la place Kléber. La statue de la Ville de Lyon n'est cependant pas prête en 1865, et c'est avec une copie en plâtre que le monument est officiellement inauguré le 15 août. La statue originale est quant à elle posée deux ans plus tard, le 2 août 1867. Source : Le Monument public français : l'exemple de Lyon / Gilbert Gardes, 1986, t.IV, p.98-99.

Retour