[Le marché aux puces de la place Rivière, dans le quartier...

droits Creative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisation Bibliothèque municipale de Lyon / P0546 SA 02-11
technique 1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 14,5 x 22,5 cm
historique La première place Rivière a été cédée par les Hospices Civils de Lyon en même temps que les voies du quartier alors dit de la Cité Tête-d'Or - le Tonkin d'aujourd'hui - entre 1911 et 1913. Elle n'était à l'époque qu'un espace vide occasionnellement traversé par les cuirassiers de la Part-Dieu qui se rendaient à l'exercice au Grand Camp. De 1922 à 1970 s'y installe le marché aux puces. La place portait à l'origine le nom de Jean-Claude Rivière, architecte lyonnais (1847-1889) inspecteur du domaine des Hospices mais depuis les années 1920, c'est le nom d'un homonyme, le capitaine de vaisseau Henri Rivière (1827-1883) héros de la guerre de colonisation française en Indochine, qui est officiellement adopté. Rénovée et embellie en 2007, c'est une nouvelle place Rivière qui a été inaugurée le 20 mai 2008 en présence des habitants. Le stationnement réorganisé laisse désormais davantage de place aux passants et de nouvelles plantations sont venues orner l'espace : ormes, tilleuls, érables et arbres de Judée, noisetiers. A cette occasion, la sculpture de Christiane Guillaubey a été repositionnée et mise en valeur sur un socle de pierre. La place Rivière est à présent un véritable espace où l'on s'arrête. Source : Villeurbanne au fil des arbres : circuit des dalles du Tonkin à la Doua / Grand Lyon - Communauté urbaine de Lyon, 2013.
note à l'exemplaire Cliché Sylvestre, tirage de Guy Borgé.

Retour