[Plan historique et archéologique de la Ville de Lyon]

[Plan historique et archéologique de la Ville de Lyon]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0546 S 0415
technique1 photographie négative sur verre : noir et blanc ; 21 x 27 cm
historiqueCe plan dont on n'a jamais rencontré d'exemplaire, et que ne mentionne pas même Marius Audin dans sa "Bibliographie iconographique du Lyonnais" (Lyon, 1910), est d'un lithographe pour lequel nous ne disposons d'aucun renseignement et dont nous ignorons jusqu'au prénom. Cet "A.A. Gaillard", c'est de lui dont il s'agit, est actif à Lyon entre 1831 et 1871. L'Inventaire du fonds français (t. 8, 1954, p. 311-312) le confond, par hypothèse, avec le peintre Arthur Gaillard, né à Chaumont et élève de Gérôme, mais le rapprochement ne convainc pas. A.A. Gaillard est l'auteur d'un Plan de Lyon au XVIe siècle joint à l'ouvrage d'Eugène Fabvier connu sous le titre "Histoire de Lyon et des anciennes provinces du Lyonnais, du Forez et du Beaujolais" [...] (1846), plan lithographié qui est dans le même esprit que celui qu'a photographié Jules Sylvestre. Ce "Plan historique et archéologique de la Ville de Lyon" peut être daté du Second Empire. Gaillard s'est fortement inspiré du "Plan de Lyon antique pour servir de guide à l'ouvrage intitulé Lyon souterrain restauré" par Antoine Chenavard, gravé en 1831, mais plus connu par la seconde version qui constitue la première planche du "Lyon antique restauré, d'après les recherches et documents de F.M. Artaud" (Lyon, 1850). [Information transmise par Gérard Bruyère, documentaliste au musée des Beaux-Arts de Lyon, 20 juillet 2016].

Retour