Ajout à votre bibliothèque

Pour pouvoir ajouter ce document à votre bibliothèque numérique, vous devez avoir un compte numelyo.

Créez ou connectez-vous à votre compte

L'inscription est gratuite et vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers ou utilisées à des fins commerciales.


Fermer

Téléchargement

Nous vous proposons de télécharger :

La page en cours

Tout le document

Fermer

Partager


Lien permanent vers cette page

Partagez cette page sur les réseaux sociaux



Fermer

Contactez-nous



Fermer

aidez-nous à décrire ce document !

Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

Merci !



Fermer

Poser une question

Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures.

Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

Fermer

page précédente
GLOSSAIRE nss comas DE LYON 165

FINIR. —— Mourir, tuer. ( V. sup. Définir.)
Je ne sais pas ce qui me retient de me finir.
FIOLER (SE). -— Boire avec excès, s’enivrer.
Ce mot vient-il de fiole, flacon, bouteille ? c’est possible. Ou
bien de fiolai, mot patois qui veut dire siffler; on dit vulgairement:
siffler une bouteille. Je penche pour cette seconde étymologie.
FION. — Fioritures, enjolivures. — En calligraphie, les boucles
terminales des mots sont des fions.
Votre discours est bien, mais il lui manque un coup de fion.
FIXER. —- Pour regarder.
On ne doit pas dire : fixer quelqu’un, mais fixer ses yeux sur
quelqu’un. Cette faute n’est pas particulière à Lyon, elle se retrouve
un peu partout.
FLA. —— Souffle. —— Bac. : flatus. — Un fla panais, un souffle
empoisonné, une haleine puants.
Le moindre fla d'un canequié peut éteindre le chelu qui a le plus de
luisance.
FLAFLA. -—- Faire du flafla, du flonflon, de la poussière, des
embarras, c’est-à-dire faire de l’osteutation, soit par orgueil, soit
pour tromper.
Beaucoup de flouflou, beaucoup de flafla,
Du blanc par ici, du rouge parla.
A défaut de vrai le postiche est là.
FLAGEOLLER. — Trembler. — Ce verbe est surtout employé
dans l’expression : les jambes me flageollent, il flageolle sur ses
jambes.
Ça me bouliverse tout de même... Donnez—moi donc votre bras, les
jambes me flageollent. .. avec ça que je n’ai pas déjeuné bien solidement.
Je peux pas aller plus loin. . . J’ai de gonfles aux pieds grosses comme de
gobilles. . . mes jambes me flageolleut, elles me rentrent dans le ventre. .
Après ça, elles peuvent bien y entrer, y a rien dedans.
page suivante

Libre - Licence Ouverte-Open Licence
Bibliothèque municipale de Lyon - 356247 - Lien catalogue