Cote : Lyon, Bibliothèque Municipale, Ms. 1502

Auteur(s) : Muridac / Murethach

Texte(s) : Commentaire de l’Art majeur de Donat / In Donati Artem Majorem

Notice brève : Manuscrit du IXe siècle contenant un fragment du commentaire de l’Art majeur de Donat par Murethach.

Autres appellations : Ancienne cote : Delandine 1487

Période : IXe siècle

Origine : Lyon

Provenance : Bibliothèque du chapitre des chanoines de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, comtes de Lyon

Format : 294 × 194 mm (243 x 208 mm pour le folio 37).

Mise en page : 40 lignes pour les feuillets 1-36. 23 lignes pour le feuillet 38.

Volume : 38 feuillets. 2 feuillets (folios 1-2) ; 4 quaternions folios 3-10 (signé II), 11-18 (III), 19-26 (IIII), 27-34 (V) ; 4 feuillets (folios 35-38).

Composition :

Mains : Minuscule caroline.

Autres caractéristiques remarquables : Manuscrit en mauvais état, notamment les premiers feuillets.

Sommaire :
f.1 –
f.36 : partie du commentaire In Donati Artem Majorem de Murethach (Mur. 44,9 – 239,88 dans l’édition du CCCM par Louis Holtz) commençant par « distinctiones Greci vo[cant] (chapitre De posituris dans le livre I) et se terminant par « per spicas segetes per » (chapitre De tropis dans le livre III).
f.1 : début du livre II avec le chapitre De partibus orationis : « Partes orationis sunt VIII. Partes dictae sunt a parilitate… »
f.4v : De generibus
f.6 : De numero
f.6v : De figura
f.7v : De casibus
f.11 : De pronomine
f.14v : De casibus
f.15 : De verbo.
f.17v : De temporibus
f.18 : De personis
f.18v : De adverbio
f.20v : De participio
f.22v : De conjunctione
f.23v : De praepositione
f.25v : De interjectione
f.26 : début du livre III avec le chapitre De barbarismo: « Barbarismus est una pars ».
f.29 : De soloecismo
f.31v : De duodecim vitiis
f.33 : de metaplasmo
f.35 : De schematibus
f.36 : De tropis
f.37 : début d’un diplôme en cursive mérovingienne au nom d’un roi Louis : sans doute un exercice scolaire.
f.37v : divers essais de plume ; un cercle incluant l’alphabet
f.38 –
f.38v : autre fragment du commentaire In Donati Artem Majorem de Murethach (Mur. 40,13 – 44,15 dans l’édition du CCCM par Louis Holtz) commençant par « -ciando ratio vel discernandi (chapitre De tonis dans le livre I) et se terminant par « post mediam sententiam deinde mediam » (chapitre De posituris dans le livre I).

 

Bibliographie 

Le codex : Bernhard Bischoff, Katalog der festländischen Handschriften des neunten Jahrhunderts (mit Ausnahme der wisigotischen). Teil II : Laon – Paderborn, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 2004, n° 2589 et 2590. Célestin Charlier, « Les manuscrits personnels de Florus de Lyon et son activité littéraire », Mélanges E. Podechard, 1945, p. 71-84. Saint-Germain d’Auxerre : Intellectuels et artistes dans l’Europe carolingienne IX-XIe siècles : Auxerre (Yonne), abbaye Saint-Germain juillet-octobre 1990 , (exposition organisée par le Centre national de la recherche scientifique et le Musée d’art et d’histoire d’Auxerre), Auxerre, Musée d’art et d’histoire, 1990, p. 34-35.

Le texte : Murethach (Muridac), In Donati artem majorem, éd. Louis Holtz, Turnhout, Brepols, 1977 (Corpus Christianorum. Continuatio Mediaevalis ; 40). Louis Holtz, Donat et la tradition de l’enseignement grammatical. Étude sur l’Ars Donati et sa diffusion (IVe-IXe siècles) et édition critique, Paris, CNRS, 1981. Louis Holtz, « Sur trois commentaires irlandais de l’Art Majeur de Donat au IXe siècle », Revue d’histoire des textes, 2, 1972, p. 45-73.