Cote : Lyon, Bibliothèque Municipale, Ms. 606

Auteur(s) : Saint Augustin (0364 – 0430) / Aurelius Augustinus Hipponensis

Texte(s) : La Cité de Dieu / De Civitate Dei

Notice brève : Manuscrit contenant De civitate Dei de saint Augustin (livres I-XIV). Son ancienneté place ce manuscrit au second rang des témoins importants dans une tradition pléthorique. Copié partiellement (De Civ. Dei I-V) sur Lyon, B.M. 607.

Autres appellations : Ancienne cote : Delandine 523. Dans les éditions : Λ (partie copiée sur Lyon, B.M. 607) et l (autres parties).

Période : IXe siècle.

Origine : Lyon, copié sur le Ms 607.

Provenance : Bibliothèque du chapitre des chanoines de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, comtes de Lyon.

Format : 324 x 256 mm

Mise en page : Le texte est écrit sur deux colonnes, à l’exception des cahiers XX, XXI et XXII (folios 154-177), peut-être ajoutés après coup, et qui sont à longues lignes. Les cahiers sont numérotés.

Volume : 219 feuillets.

Composition : Livres I à XIV du De civitate Dei. Les premiers et les derniers feuillets sont très abîmés et fragiles, en raison d’un contact avec l’eau et le feu. Le feuillet 40, d’une main différente de celle qui a copié le 39 et le 41, a été rajouté postérieurement à la rédaction, et complète la lacune que l’on trouve au feuillet 41 indiquée par un petit dessin (lacune présente dans le manuscrit 607entre les feuillets 71 et 72; ce qui permet donc de corroborer l’hypothèse selon laquelle le Ms 606 aurait été copié sur le Ms 607, et d’affirmer que cette lacune était déjà présente dans le Ms 607 au IXe siècle, époque à laquelle le Ms 606 a été copié). Il en va de même pour le feuillet 65 (passage manquant au feuillet 66, et qui correspond également à une lacune du Ms 607, entre les feuillets 110 et 111) et le feuillet 179 (passage manquant au feuillet 180). Par ailleurs, ces feuillets rajoutés l’ont été avant le XVe siècle, car ils comportent le titre courant inscrit à cette époque. On peut supposer que la personne qui a corrigé ces lacunes a utilisé des feuillets restés vierges et appartenant au dernier cahier (dont seuls les deux premiers feuillets sont utilisés et subsistent actuellement), car la matière et la réglure des feuillets rajoutés semblent très proches sinon identiques à ceux qui composent le reste du manuscrit. Le premier bifeuillet est manquant, ce qui fait qu’il manque un feuillet entre le feuillet 6 et le feuillet 7 : le texte n’est pas complet.

Mains : Plusieurs mains. Une main du XVe siècle a ajouté la numérotation des chapitres, ainsi que le titre sur le premier folio (XIIII libri aug(ustini) de civitate de(i) / primus liber co(n)tine(n)s 35 cap(itu)la) et le titre courant en haut de chaque feuillet.

Autres caractéristiques remarquables : Ce manuscrit a été copié sur Lyon, B.M. Ms 607 (livres I-V) et (livres VI-XIV) sans doute sur celui qui a servi à Florus lorsqu’il préparait l’Expositio epistolarum beati Pauli, IIe partie (II Cor.-Hebr.) dont le manuscrit autographe est conservé (Lyon, B.M. Ms 484). L’identité entre ce manuscrit et le Ms 607 pour les livres I à V a été avancée par Léopold Delisle, qui s’appuie pour soutenir son propos sur l’identité des titres, la présence de fautes d’orthographe, vues dans le Ms 607 et caractéristiques du VIe siècle, dans un manuscrit du IXe siècle, et enfin sur la similitude de certaines notes marginales. La fin du premier livre au feuillet 16 contient un petit sommaire récapitulant les différents points de ce livre, et que l’on retrouve dans le Ms 607. Présence de notes marginales de la main de Florus.

Sommaire :
f.1 : HIC SUNT / IN [H]OC CODICE LIBRI / AUGUSTINI CONTRA PAGA/NOS XIIII
f.16 :AURELII AUGUS/TINI EP(ISCOP)I DE / CIUITATE D(E)I CONT(RA) PAGAN(OS) / EXP(LICIT) LIBER I INCIPIT II
f.31 : CONTRA PA/GANOS EXPLICIT LIBER II / INCIPIT LIBER III
f.48 : FINIT LIBER III / INCIPIT LIBER IIII / CONTRA PAGANOS
f.62v : EXPLICIT LIBER IIII INCIPIT V
f.80v : FINIT LIBER / QUINTUS CONTRA / PAGANOS AUGUS/TINI EPISCOPI CATHO/LICI CUM PACE
f.81 : INCIPIT LIBER SEXTUS
f.93 : INCIPIT LIBER VII
f.108v : EXPLICIT LIBER VIImus / INCIPIT LIBER OCTAUUS
f.127 : EXPLICIT LIB(ER) OCTAUUS / INCIPIT LIB(ER) NONUS
f.136 : EXPLICIT LIBER NONUS / INCIPIT LIBER DECIMUS
f.152 : EXPLICIT LIB(ER) DECIMUS
f.153 : INCIPIT LIBER UNDECIMUS
f.167v : EXPLICIT LIBER UNDECIMUS / INCIPIT LIBER DUODECIMUS
f.184v : EXPLICIT LIBER / DUODECIMUS / INCIPIT LIBER / TERTIUS DECIMUS
f.201v : EXPLICIT LIBER / TERTIUS DECIMUS / INCIPIT LIBER QUARTUS / DECIMUS
f.219v : EXPLICIT CONTRA / PAGANOS S(AN)C(T)I AGUS/TINI LIBER QUARTUS / DECIMUS

 

Bibliographie 

Le codex : Le Codex. Bernhard BISCHOFF, Katalog der festländischen Handschriften des neunten Jahrhunderts (mit Ausnahme der wisigotischen). Teil II : Laon – Paderborn, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 2004, n° 2574. Léopold Delisle, Notices sur plusieurs anciens manuscrits de la Bibliothèque de Lyon, Paris : Imprimerie nationale, 1880 ; extrait des Notices et extraits des manuscrits de la Bibliothèque nationale, XXIX, 2e partie. Cf. n°18. Michael Gorman, « A survey of the oldest manuscripts of St Augustine’s De Civitate Dei », dans The Journal of theological studies, XXXIII, part 2, 1982, p. 398-410. P. Guinard & L. Holtz, Manuscrits médiévaux : de l’usage au trésor. Catalogue de l’exposition (21 septembre 2002 – 4 janvier 2003), Lyon : Bibliothèque municipale, 2003. Cf. notice 10, p. 51 par L. Holtz ; notice détaillée p. 81 par le même. Elias Avery Lowe, Palaeographical papers 1907-1965 edited by Ludwig Bieler, Oxford : Clarendon press, 1972. S. Tafel, « The Lyons scriptorium », dans Palaeographia latina edited by W. M. Lindsay, Oxford University Press : Part IV, 1925, pp. 40-70. (St. Andrews University Publications, XX). Cf. n°3.

Le texte : Le Texte. Saint Augustin,De Civitate Dei libri I-X (Corpus Christianorum : Series Latina XLVII), éd. B. Dombart & A. Kalb, Turnhout : Brepols, 1955. Édition du manuscrit complet. Célestin Charlier, « Les Manuscrits personnels de Florus de Lyon et son activité littéraire » dans Mélanges E. Podechard, 1945, pp. 71-84. Célestin Charlier, « La Compilation augustinienne de Florus sur l’Apôtre : sources et authenticité », dans Revue Bénédictine LVII, 1947, pp. 132-186.