Cote : Lyon, Bibliothèque Municipale, Ms. 605

Auteur(s) : Saint Augustin (0364 – 0430) / Aurelius Augustinus Hipponensis

Texte(s) : Contra Cresconium libri quatuor

Notice brève : Manuscrit du IXe siècle du Contra Cresconium libri quatuor de saint Augustin.

Autres appellations : Ancienne cote : Delandine 522

Période : IXe siècle – 851-875

Origine : Lyon

Provenance : Bibliothèque du chapitre des chanoines de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, comtes de Lyon

Format : 300 × 208 mm.

Mise en page : 22 lignes par page

Volume : 130 feuillets. Quaternions signés en fin de cahier : folios 1-2 (incomplet, signé II), folios 3-10 (III), folios 11-18 (IV), folios 19-26 (V), folios 27-34 (VI), folios 35-42 (VII), folios 43-50 (VIII) folios 51-58 (VIIII), folio 59-66 (X), folios 67-74 (XI), folios 75-82 (XII), folios 83-90 (XIII), folios 91-98 (XIV), folios 99-106 (XV), folios 107-114 (XVI), folios 115-122 (XVII), folios 123-130 (XVIII).

Composition : Comprend le texte du Contra Cresconium. Six feuillets sont manquants dans le premier cahier, correspondant au début du livre I (chapitres I-XIII, 16 et XIV, 18-XXVIII, 33)

Mains : Minuscule caroline avec annotations du diacre Florus

Autres caractéristiques remarquables : Le manuscrit a été victime de l’humidité et des feuillets ont été rongés, rendant difficile la lecture de la partie basse des feuillets, à partir du folio 116.

Sommaire :
f.1 : le début du livre I manque. Le début du texte : « … disserit nec eloquens es… » correspond à la fin du chapitre XIII. La fin du feuillet « psalmorum suavis sit » correspond à la fin du chapitre XIV
f.2 : livre I, chapitre XXVIII « catholicam ecclesiam quae… »
f.5v : début du livre II : « Superioris voluminis tam prolixo sermone… »
f.32v : début du livre III : « Si tardorum ingenia mihi… »
f.81 : début du livre IV : « Quamvis iam tribus nec parvis voluminibus… »
f.130v : fin du livre IV : «  si pro pace Donati placuit revocare damnatos ».

 

Bibliographie 

Le codex : Bernhard Bischoff, Katalog der festländischen Handschriften des neunten Jahrhunderts (mit Ausnahme der wisigotischen). Teil II : Laon – Paderborn, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 2004, n° 2573. Célestin Charlier, « Les manuscrits personnels de Florus de Lyon et son activité littéraire », Mélanges E. Podechard, 1945, p. 71-84 Célestin Charlier, « La Compilation augustinienne de Florus sur l’Apôtre : sources et authenticité », dans Revue Bénédictine LVII, 1947, p. 153. E.A. Lowe, Palaeographical papers 1907-1965, Oxford, Clarendon Presse, 1972, p. 324. Rosamond Mc Kitterick, « Carolingian book production. Some problems », The Library, sixth Series, Vol. XII, n° 1, 1990. S. Tafel, « The Lyons scriptorium », dans Palaeographia latina edited by W. M. Lindsay, Oxford University Press : Part IV, 1925, p. 40-70. (St. Andrews University Publications, XX). Cf. p. 40-70.

Le texte :  : Saint Augustin, Contra Cresconium grammaticum donatistam libri quatuor, Patrologia latina, 43, col. 446-594. Œuvres de Saint-Augustin. Traités Antidonatistes, vol. 04, trad. G. Finaert, annot. par A. C. de Veer, Paris, Desclée de Brouwer et Cie, 1968.