aller au menu | aller au moteur de recherche | aller au contenu

Bibliothèque municipale de Lyon | Ville de Lyon

Fermer

manuscrits mérovingiens et carolingiens

Parmi les 55 manuscrits conservés à Lyon, 2 datent du Ve siècle, 6 du VIe siècle, 5 du VIIe siècle, 7 du VIIIe siècle, 33 du IXe siècle et 2 du Xe siècle.

Ils ont tous écrits sur parchemin, en latin. Les manuscrits bibliques et patristiques sont les plus nombreux. Les plus anciens (fin du Ve siècle) sont un Psautier (Ms 425) et le Traité sur les Psaumes d’Hilaire de Poitiers (Ms 452).

Deux manuscrits (Ms 403 et Ms 1964) forment le célèbre Heptateuque du VIe siècle, une des versions latines antérieures à la traduction de Saint Jérôme.

Les Pères de l’Eglise sont très bien représentés avec 36 manuscrits, de nombreux textes de Saint Jérôme, Bède, Origène, Grégoire de Nazianze et surtout Saint Augustin.

Florus compose lui-même la Compilation augustinienne sur les épîtres de Paul (Ms 484), partiellement autographe.

La collection comprend également le Timée de Platon traduit en latin par Chalcidius et des textes juridiques comme la Lex Romana Wisigothorum (Ms 375) ou grammaticaux comme le Commentaire de l’Art majeur de Donat par Murethach.

La plupart des livres sont des manuscrits de travail, soigneusement écrits mais le plus souvent dépourvus d’illustration. Quelques exceptions notables sont à noter cependant avec un Evangéliaire du IXe siècle (Ms 431) et le De Laudibus Sanctae Crucis de Raban Maur (Ms 597).

Fermer
retour arrière

1 manuscrit

vignette du manuscrit

Des louanges de la Sainte Croix / De laudibus sanctae Crucis

Notice brève : Manuscrit du IXe siècle, écrit en semi-onciale de Tours, et contenant le De laudibus sanctae Crucis, œuvre de Raban Maur, constituée habituellement de deux livres (ici le deuxième est manquant), composée pour moitié en vers hexamètres et pour moitié en prose. Il est particulièrement remarquable par la disposition originale du texte en vers, où se forment des figures, le plus souvent géométriques, de telle manière qu’une fois assemblées les lettres constituant ces figures composent des mots en relation avec le sujet traité.
Période : Fin du IXe siècle.

à découvrir

Ce fonds constitue une des parties les plus précieuses du riche patrimoine écrit de la bibliothèque de Lyon. Cet ensemble, dont les plus anciens manuscrits remontent à la fin du Ve siècle, ont été rassemblé à Lyon, par le diacre Florus, dès le IXe siècle au sein de la bibliothèque épiscopale. en savoir plus
Logo Bibliothèque municipale de Lyon Logo Ville de Lyon