retour à la page précédente

Pour la France versez votre or. L'or combat pour (...)

Pour la France versez votre or. L'or combat pour (...)

Ajout à votre bibliothèque

Pour pouvoir ajouter ce document à votre bibliothèque numérique, vous devez avoir un compte numelyo.

Créez ou connectez-vous à votre compte

L'inscription est gratuite et vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers ou utilisées à des fins commerciales.


Fermer

Téléchargement

Nous vous proposons de télécharger :

  • Télécharger le document
  • Fermer

    Partager


    Lien permanent vers cette page

    Partagez cette page sur les réseaux sociaux



    Fermer

    Contactez-nous



    Fermer

    aidez-nous à décrire ce document !

    Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

    N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

    Merci !



    Fermer

    Poser une question

    Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

    Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures.

    Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

    Fermer

    Caricaturiste de talent dessinant avant guerre pour des journaux satiriques comme L’Assiette au beurre, Abel Faivre détient le privilège d’avoir créé les deux plus célèbres affiches françaises de la Première Guerre mondiale. Avant celle réalisée en 1916 pour le deuxième emprunt de la [...]

    [+]

    Caricaturiste de talent dessinant avant guerre pour des journaux satiriques comme L’Assiette au beurre, Abel Faivre détient le privilège d’avoir créé les deux plus célèbres affiches françaises de la Première Guerre mondiale. Avant celle réalisée en 1916 pour le deuxième emprunt de la Défense Nationale, montrant un jeune poilu enthousiaste surmonté du slogan « On les aura ! », il livre en 1915 pour le premier emprunt une affiche tout aussi emblématique. Une monnaie d’or, symbole du franc-or, assaille un soldat allemand ployant sous l’attaque. Le coq semble sortir du champ de la pièce pour s’en prendre directement, bec et ongles, à l’ennemi. Dans une géniale intuition, Faivre joue des ressorts symboliques, utilisant la devise et l’emblématique animal national, ainsi que le « poids », au propre comme au figuré, de l’économie nationale reposant sur une monnaie encore convertible en or, pour convaincre le spectateur de l’utilité de l’emprunt de guerre. Le slogan insiste sur l’analogie avec le sacrifice du sang et le combat que peut et doit soutenir la société civile : il convient de verser son or comme d’autres versent leur sang. Le premier emprunt national, lancé en novembre 1915 et promu par cette affiche, répond à une nécessité de financer une guerre longue induisant une explosion de la dépense publique. « C’est à la banque que nous devrons avoir recours » annonce le ministre des Finances Alexandre Ribot au début du conflit. De fait, les réserves d’or françaises s’amenuisent considérablement, passant de 1 210 tonnes à 990 tonnes au cours de la guerre. Le remboursement de cet emprunt est garanti par la Banque de France et les Français répondent largement à l’appel, la levée de fonds permettant d’obtenir 13,3 milliards de francs-or. Cette affiche on ne peut plus représentative manquait curieusement à la collection réunie par la Bibliothèque municipale de Lyon dès 1915. Acquise en 2014 à l’occasion du centenaire du premier conflit mondial, elle vient compléter de manière heureuse, 99 ans après son impression, l’ensemble déjà riche du Fonds de la Guerre.

    réduire

    Pour la France versez votre or. L'or combat pour la victoire par Faivre, Abel, 1867-1945
    Bibliothèque municipale de Lyon (AffM0572)

    Droit d'utilisation : Domaine public, Licence Ouverte-Open Licence

    Retour