retour à la page précédente

On the job for victory

On the job for victory

Ajout à votre bibliothèque

Pour pouvoir ajouter ce document à votre bibliothèque numérique, vous devez avoir un compte numelyo.

Créez ou connectez-vous à votre compte

L'inscription est gratuite et vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers ou utilisées à des fins commerciales.


Fermer

Téléchargement

Nous vous proposons de télécharger :

  • Télécharger le document
  • Fermer

    Partager


    Lien permanent vers cette page

    Partagez cette page sur les réseaux sociaux



    Fermer

    Contactez-nous



    Fermer

    aidez-nous à décrire ce document !

    Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

    N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

    Merci !



    Fermer

    Poser une question

    Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

    Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures.

    Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

    Fermer

    La question maritime joue un rôle déterminant dans l’entrée des États-Unis dans le premier conflit mondial en avril 1917. La guerre sous-marine sans restriction menée par la marine allemande contre les navires neutres - dont beaucoup sont [...]

    [+]

    La question maritime joue un rôle déterminant dans l’entrée des États-Unis dans le premier conflit mondial en avril 1917. La guerre sous-marine sans restriction menée par la marine allemande contre les navires neutres - dont beaucoup sont américains - ravitaillant la Grande-Bretagne et la France en vivres, armes et matériels divers, amène la jeune puissance à ouvrir les hostilités avec le Reich de Guillaume II. L’enjeu naval va demeurer capital avec la nécessité de protéger des U-boote les convois de navires marchands assurant le commerce transatlantique, vital pour l’effort de guerre allié, et celle d’acheminer les troupes américaines en Europe. La machine industrielle américaine se met en quelques mois au service de cette entreprise sans précédent en fournissant à l’US Navy cuirassiers et destroyers. Selon les chiffres avancés par l’amiral William Sims, commandant en chef des forces navales américaines en Europe, les chantiers passent ainsi d’une capacité de construction de navires de 325 413 tonnes en 1916, à 1,03 millions en 1917, et 2,08 millions en 1918. La plupart de ces bâtiments correspondent à des navires de surface, destroyers et chasseurs de sous-marins. Ces unités de petites dimensions sont spécialisés dans la lutte anti-sous-marine et la protection des transports de marchandises, armes et troupes vers l’Europe. Ces flux vont désormais s’effectuer selon le système du convoi, imposé par l’amiral Sims, permettant de réduire peu à peu les pertes en navires coulés. L’appareil industriel américain tournant à plein, l’issue finale de la guerre que l’Allemagne ne peut plus gagner paraît dès lors inéluctable.

    « Au travail pour la victoire » proclame cette affiche commandée par l’United States Shipping Board, agence fédérale chargée de la construction et de la fourniture de navires à l’US Navy. Elle rappelle l’intense activité des chantiers navals à travers le ballet des grues et la forêt d’échafaudages. L’agence américaine ne s’est pas adressée par hasard au créateur de cette belle lithographie. Jonas Lie (1880-1940), peintre américain d’origine norvégienne, devenu après-guerre l’ami intime du futur président des Etats-Unis Franklin Roosevelt, s’était en effet spécialisé dans les marines et les paysages, évoquant aussi bien les côtes de Nouvelle-Angleterre que des vues urbaines de New York.

    De fait, cette lithographie aux accents impressionnistes reprend davantage les codes graphiques de la peinture que ceux de l’affiche publicitaire ou de propagande traditionnelle.

    réduire

    visuel non disponible
    vue du document

    On the job for victory par Lie, Jonas, 1880-1940
    Bibliothèque municipale de Lyon (AffG0176)

    Droit d'utilisation : Domaine public, Licence Ouverte-Open Licence

    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche

    Retour