retour à la page précédente

Remember Belgium

Remember Belgium

Ajout à votre bibliothèque

Pour pouvoir ajouter ce document à votre bibliothèque numérique, vous devez avoir un compte numelyo.

Créez ou connectez-vous à votre compte

L'inscription est gratuite et vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers ou utilisées à des fins commerciales.


Fermer

Téléchargement

Nous vous proposons de télécharger :

  • Télécharger le document
  • Fermer

    Partager


    Lien permanent vers cette page

    Partagez cette page sur les réseaux sociaux



    Fermer

    Contactez-nous



    Fermer

    aidez-nous à décrire ce document !

    Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

    N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

    Merci !



    Fermer

    Poser une question

    Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

    Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures.

    Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

    Fermer

    "Remember Belgium" (Souvenez-vous de la Belgique). Cette affiche britannique de recrutement fait du soldat de Sa Majesté le roi George V le défenseur de la nation belge, agressée et soumise aux violences allemandes. Le traité international reconnaissant l’indépendance de la Belgique, signé en [...]

    [+]

    "Remember Belgium" (Souvenez-vous de la Belgique). Cette affiche britannique de recrutement fait du soldat de Sa Majesté le roi George V le défenseur de la nation belge, agressée et soumise aux violences allemandes. Le traité international reconnaissant l’indépendance de la Belgique, signé en 1831 par les grandes puissances européennes dont la Grande-Bretagne, la Prusse et l’Autriche-Hongrie, garantissait également sa neutralité. L’escalade des tensions durant l’été 1914 amène l’empire allemand à adresser un ultimatum à la Belgique exigeant pour ses troupes le passage libre à travers le territoire belge. Le petit royaume rejette fermement l’ultimatum et l’invasion allemande commence le 4 août, en violation complète des traités internationaux. Honorant son engagement, la Grande-Bretagne déclare la guerre à l’Allemagne le soir même. La progression des armées allemandes s’accompagne de nombreuses exactions et destructions. Les victimes civiles sont justifiées par les autorités allemandes par la présence de francs-tireurs. Les massacres et exécutions sommaires jettent sur les routes plus d’un million de personnes fuyant les combats. La propagande alliée va dès lors exploiter cette tragédie pour faire de l’envahisseur un barbare sans foi ni loi considérant le traité international comme un "chiffon de papier", selon les mots du chancelier allemand Bethmann Hollweg. Le "Hun" est stigmatisé, tandis que la Grande-Bretagne et ses alliés se posent en garants du droit international, avec un devoir d’assistance aux victimes de la barbarie allemande, comme le signifie clairement cette affiche anglaise.

    réduire

    Remember Belgium
    Bibliothèque municipale de Lyon (AffP0318)

    Droit d'utilisation : Domaine public, Licence Ouverte-Open Licence

    Retour