Prima esposizione internazionale d'arte decorativa moderna - Prima esposizione internazionale d'arte (...) - numelyo - bibliothèque numérique de Lyon
retour à la page précédente

Prima esposizione internazionale d'arte (...)

Prima esposizione internazionale d'arte (...)

Ajout à votre bibliothèque

Pour pouvoir ajouter ce document à votre bibliothèque numérique, vous devez avoir un compte numelyo.

Créez ou connectez-vous à votre compte

L'inscription est gratuite et vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers ou utilisées à des fins commerciales.


Fermer

Téléchargement

Nous vous proposons de télécharger :

  • Télécharger le document
  • Fermer

    Partager


    Lien permanent vers cette page

    Partagez cette page sur les réseaux sociaux



    Fermer

    Contactez-nous



    Fermer

    aidez-nous à décrire ce document !

    Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

    N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

    Merci !



    Fermer

    Poser une question

    Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

    Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures.

    Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

    Fermer

    Ce n’est que très tardivement, au crépuscule du XIXe siècle, que se développe en Italie l’affiche artistique, apparue plus de vingt ans auparavant en France. L’Exposition Universelle de Paris de 1900 a été l’occasion pour [...]

    [+]

    Ce n’est que très tardivement, au crépuscule du XIXe siècle, que se développe en Italie l’affiche artistique, apparue plus de vingt ans auparavant en France. L’Exposition Universelle de Paris de 1900 a été l’occasion pour les Italiens de prendre conscience de leur retard en matière de renouvellement des arts décoratifs. Alors que l’Art nouveau triomphe ailleurs depuis une décennie, un certain nombre de créateurs décide de réagir en se regroupant sous la forme d’un comité, soutenu par des personnalités de renom comme le Belge Victor Horta ou le Français René Lalique. La Première exposition Internationale d’Art Décoratif Moderne qui se tient à Turin en 1902, est l’aboutissement de cet effort novateur. Elle résonne également comme l’élément déclencheur de la déclinaison italienne de l’Art nouveau, appelé « stile Liberty » dans la péninsule. Parmi les exposants figurent Horta, Lalique, Tiffany ou McKintosh. Le succès de la manifestation, inaugurée en présence du roi Victor-Emmanuel III, fait de la ville piémontaise l’un des centres majeurs du « stile Liberty ». De fait, c’est à Turin ainsi qu’à Milan que ce courant laissera ses témoignages architecturaux les plus intéressants, comme la Casa Fenoglio-Lafleur ou la Villa Scott. L’affiche de l’exposition est due au peintre et sculpteur symboliste turinois Leonardo Bistolfi. Si le travail de la lettre épouse pleinement le vocabulaire typographique Art nouveau, l'inspiration de la composition est davantage à rechercher dans la peinture symboliste, née d’un rejet du matérialisme engendré par les progrès techniques et la vie moderne, issus de l’industrialisation croissante des sociétés. Vision poétique et mystique imprégnée de références à la mythologie, cette belle lithographie semble osciller entre exaltation d’une modernité qu’elle entend promouvoir, et craintes d’un lendemain désenchanté.

    réduire

    Prima esposizione internazionale d'arte decorativa moderna par Bistolfi, Leonardo, 1859-1933
    Bibliothèque municipale de Lyon (AffP0037)

    Droit d'utilisation : Domaine public, Licence Ouverte-Open Licence

    Retour