retour à la page précédente

Contre le communisme

Contre le communisme

Ajout à votre bibliothèque

Pour pouvoir ajouter ce document à votre bibliothèque numérique, vous devez avoir un compte numelyo.

Créez ou connectez-vous à votre compte

L'inscription est gratuite et vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers ou utilisées à des fins commerciales.


Fermer

Téléchargement

Nous vous proposons de télécharger :

  • Télécharger le document
  • Fermer

    Partager


    Lien permanent vers cette page

    Partagez cette page sur les réseaux sociaux



    Fermer

    Contactez-nous



    Fermer

    aidez-nous à décrire ce document !

    Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

    N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

    Merci !



    Fermer

    Poser une question

    Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

    Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures.

    Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

    Fermer

    Force paramilitaire créée par Pierre Laval en janvier 1943 et dirigée par Joseph Darnand, son secrétaire général, la Milice a pour objectif de seconder la lutte des forces d’occupation allemandes contre la Résistance française. Police supplétive à la Gestapo, elle traque également Juifs, [...]

    [+]

    Force paramilitaire créée par Pierre Laval en janvier 1943 et dirigée par Joseph Darnand, son secrétaire général, la Milice a pour objectif de seconder la lutte des forces d’occupation allemandes contre la Résistance française. Police supplétive à la Gestapo, elle traque également Juifs, communistes et autres éléments considérés comme « anti-nationaux », comme les réfractaires au Service de Travail Obligatoire. En août 1943, Darnand prête personnellement serment de fidélité à Hitler et obtient la possibilité d’armer ses hommes, qui sont intégrés dans la Waffen SS. La montée en puissance de la Milice marque ainsi une étape décisive dans la fascisation du régime de Vichy, qui glisse de l’autoritarisme réactionnaire vers un totalitarisme ouvertement nazi. Cette affiche de propagande se distingue par son efficacité due au choc des symboles et des couleurs utilisées. Au marteau et à la faucille communiste se superpose en signe de suprématie le gamma blanc, emblème de la Milice. La lettre grecque, qui avait déjà été employée par les Jeunesses nationales populaires de Marcel Déat, autre organisation collaborationniste, est également la représentation zodiacale du Bélier, symbole de force, de combativité et de jeunesse, car associé au renouveau du printemps. La Milice se veut donc le mouvement de la régénération de la France par ses forces vives. En dépit de la puissance visuelle de l’affiche, le mouvement ne parvient cependant pas à recruter plus de 35.000 membres et se distingue par les exactions et crimes de guerre dont il se rend coupable, sa radicalité lui valant le rejet d’une très grande partie de la population française.

    réduire

    Contre le communisme par Castel, Eric, 19..-19..
    Bibliothèque municipale de Lyon (AffM0297)

    Droit d'utilisation : Restreint, Reproduction interdite sans l'autorisation de l'ayant droit

    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche

    Retour