retour à la page précédente

Fabrica de Salchichon de Vich

Fabrica de Salchichon de Vich

Ajout à votre bibliothèque

Pour pouvoir ajouter ce document à votre bibliothèque numérique, vous devez avoir un compte numelyo.

Créez ou connectez-vous à votre compte

L'inscription est gratuite et vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers ou utilisées à des fins commerciales.


Fermer

Téléchargement

Nous vous proposons de télécharger :

  • Télécharger le document
  • Fermer

    Partager


    Lien permanent vers cette page

    Partagez cette page sur les réseaux sociaux



    Fermer

    Contactez-nous



    Fermer

    aidez-nous à décrire ce document !

    Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

    N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

    Merci !



    Fermer

    Poser une question

    Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

    Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures.

    Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

    Fermer

    En Espagne, si Madrid reste hermétique à l’émergence de l’Art nouveau au tournant du XXe siècle, l’industrieuse Barcelone est davantage ouverte aux courants artistiques venus d’ailleurs, ne serait-ce que par sa vitalité [...]

    [+]

    En Espagne, si Madrid reste hermétique à l’émergence de l’Art nouveau au tournant du XXe siècle, l’industrieuse Barcelone est davantage ouverte aux courants artistiques venus d’ailleurs, ne serait-ce que par sa vitalité économique et les échanges commerciaux qu’elle entretient avec le reste de l’Europe. C’est dans la métropole catalane que se développe le mouvement modernista dont Gaudi et Puig i Cadafalch sont les plus éminents représentants. Issu d’une famille de monarchistes exilés en France, Alexandre de Riquer s’implique fortement dans le renouveau graphique en fondant en 1893 le cercle de Sant Lluc. Il devient également le directeur artistique de la revue littéraire Luz, rattaché au courant symboliste. Acteur incontournable de l’affiche espagnole - devrions-nous dire catalane ? - , il puise son inspiration chez les préraphaélites et le mouvement anglais Arts & Crafts. Il privilégie les formats allongés, comme c’est le cas pour cette lithographie réalisée en 1899 pour la charcuterie Juan Torra et son saucisson de Vic, pour laquelle il dessinera une autre affiche. Exceptés les cochons à l’origine du produit, la scène pastorale se rattache pleinement à l’univers symboliste dont De Riquer est imprégné : contexte bucolique, jeux de lumière et présence d’un astre solaire ou lunaire, jeunesse du personnage féminin, soin particulier accordé à la représentation du végétal…

    réduire

    Fabrica de Salchichon de Vich par Riquer, Alexandre de, 1856-1920
    Bibliothèque municipale de Lyon (AffM0146)

    Droit d'utilisation : Domaine public, Licence Ouverte-Open Licence

    Retour