retour à la page précédente

Vidocq, le roi des voleurs, le roi des policiers

Vidocq, le roi des voleurs, le roi des policiers

Note de contexte historique : La vie de François Vidocq (1775-1857), forçat devenu policier puis détective privé, échappe à la banalité. Fils de boulanger, auteur de plusieurs larcins commis à l’encontre même de ses parents, il est arrêté et s’engage dans les armées révolutionnaires, participant aux batailles de Valmy et de Jemmapes. Sa vie aventureuse le mène au bagne de Brest en 1798, où plusieurs tentatives d’évasions rocambolesques le conduisent au bagne de Toulon, dont il essaie également de s’échapper en 1800. Il propose à la préfecture de police de mettre ses connaissances des milieux interlopes au service de la loi et de la justice, et se trouve placé en 1811 à la tête de la « brigade de sûreté », composée de repris de justice ayant pour mission d’infiltrer les milieux délinquants. Officiellement gracié en 1818, il s’illustre par des coups d’éclats toujours aussi aventureux et ses méthodes peu habituelles, n’hésitant pas à recourir à de nombreux déguisements, voire à monter des « coups » fictifs afin de confondre des malfaiteurs. Il démissionne de ses fonctions en 1827 et crée la première agence de détectives privés française en 1833. Personnage romanesque par nature, ses Mémoires sont publiés par Lhéritier et Morice dès 1828 et fournissent une matière littéraire à plusieurs grands noms des lettres françaises, parmi lesquels Honoré de Balzac et Victor Hugo s’inspirant de lui pour leurs Vautrin et Jean Valjean. Cette affiche a été dessinée à l’occasion de la publication en 1892 de Vidocq, le roi des voleurs, le roi des policiers, un récit historique écrit à deux mains par Marc Mario [i. e. Maurice Jogand) et Louis Launay [i. e. Louis Pôville], ce dernier ayant fait du roman historique sa spécialité. Il existe deux affiches à la composition identique mais présentant quelques différences, celle conservée par la BmL étant signée A. Bonnard, l’autre restant anonyme. Le Vidocq de Marc Mario et Louis Launay fut très probablement un succès puisque deux suites furent publiées, La bohémienne et Le repaire des chauffeurs.

Fermer

Ajout à votre bibliothèque

Pour pouvoir ajouter ce document à votre bibliothèque numérique, vous devez avoir un compte numelyo.

Créez ou connectez-vous à votre compte

L'inscription est gratuite et vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers ou utilisées à des fins commerciales.


Fermer

Téléchargement

Nous vous proposons de télécharger :

  • Télécharger le document
  • Fermer

    Partager


    Lien permanent vers cette page

    Partagez cette page sur les réseaux sociaux



    Fermer

    Contactez-nous



    Fermer

    aidez-nous à décrire ce document !

    Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

    N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

    Merci !



    Fermer

    Poser une question

    Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

    Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures.

    Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

    Fermer

    Vidocq, le roi des voleurs, le roi des policiers par Bonnard, A., 18..-19..
    Bibliothèque municipale de Lyon (AffG0096)

    Droit d'utilisation : Domaine public, Licence Ouverte-Open Licence

    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche
    Affiche

    Retour