Viollet-le-Duc et le renouveau du gothique - Viollet-le-Duc et le renouveau du gothique - numelyo - bibliothèque numérique de Lyon
aller au menu | aller au moteur de recherche | aller au contenu

Bibliothèque municipale de Lyon | Ville de Lyon

Ajout à votre bibliothèque

Pour pouvoir ajouter ce document à votre bibliothèque numérique, vous devez avoir un compte numelyo.

Créez ou connectez-vous à votre compte

L'inscription est gratuite et vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers ou utilisées à des fins commerciales.


Fermer

Téléchargement

Nous vous proposons de télécharger :

  • Télécharger le document
  • Fermer

    Partager


    Lien permanent vers cette page

    Partagez cette page sur les réseaux sociaux



    Fermer

    Contactez-nous



    Fermer

    aidez-nous à décrire ce document !

    Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

    N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

    Merci !



    Fermer

    Poser une question

    Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

    Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures.

    Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

    Fermer

    Viollet-le-Duc et le renouveau du gothique

    Au début des années 1830, l’état des monuments civils et religieux en France abandonnés ou mutilés pendant la Révolution, en proie aux spéculateurs et à la « bande noire », est déplorable.

    Fondé sur une immense érudition et une connaissance intime de l’architecture médiévale et de la Renaissance, son travail d’architecte et de restaurateur ne s'est pas limité à l'architecture : il s'est intéressé aussi au mobilier, aux vêtements, aux instruments de musique, à l'armement… Eugène Viollet-le-Duc est aussi historien et surtout historien de l’architecture. Ses théories furent et sont toujours discutées car il déclarait : « Restaurer un édifice, ce n'est pas l'entretenir, le réparer ou le refaire, c'est le rétablir dans un état complet qui peut n'avoir jamais existé à un moment donné ». Certains monuments, s’ils furent sauvés, furent donc irrémédiablement modifiés Il eut de nombreux élèves dont le plus célèbre est Paul Abadie (restaurateur des cathédrales d’Angoulême et de Périgueux) et ses travaux « fonctionnalistes » ont inspiré ses contemporains, les créateurs de l’art nouveau et jusqu’à notre époque.

    Il a écrit de nombreux ouvrages sur l’histoire de l’architecture, certains consacrés à ses réalisations (Description du château de Coucy, Description du château de Pierrefonds, la Cité de Carcassonne), mais aussi d’autres ont une forme plus didactique et ont été publiés chez Hetzel (Histoire d’une maison 1873, Histoire d’une forteresse 1874, Histoire de l’habitation humaine, 1875), enfin les arts décoratifs ne l’occupèrent pas moins (Dictionnaire raisonné du mobilier français, 1858-1870). Viollet-le-Duc était en outre un remarquable dessinateur et aquarelliste.

    Pour citer cet article

    Référence électronique

    Yves Jocteur-Montrozier, Viollet-le-Duc et le renouveau du gothique, numelyo [en ligne], mis en ligne le 2012-09-27T13:48:46Z, modifié le 2012-12-12T06:43:08Z, consulté le 2018-12-16 16:32:31. URL : http://numelyo.bm-lyon.fr/BML:BML_00GOO01001THM0001_viollet_duc

    Logo Bibliothèque municipale de Lyon Logo Ville de Lyon